Ensemble Polyphonique de Versailles Du siècle des lumières à nos jours

LES SOLISTES

Présentation des solistes des concerts des 4 et 5 avril  2024


LES SOLISTES

La jeune Soprano étudie actuellement en Master au CNSMDP dans la classe d'Elene Golgevit. Après des études de Piano et de Violon, elle découvre le chant lyrique lors d'une production du CRR d'Avignon réunissant l'orchestre (dont elle faisait partie) et la classe d'Art lyrique. Clara débute alors en 2015 ses études de chant et se se forme auprès de Guillemette Laurens et Léa Sarfati,,Anne Sofie Von Otter, Felicity Lott, et Regina Werner lors de Masterclass. Elle intègre le CNSM de Paris en 2019 et obtient son DNSPM en 2022. En parallèle, Clara s'intéresse vivement à la pédagogie et se forme, en double cursus, à l'enseignement, et se passionne pour la mélodie et le lied et intègre la classe d'Anne Le Bozec chez qui elle étudie actuellement. Clara s'est produite récemment en tant que La comtesse Sylvie dans « La Colombe » de Gounod, l'Amour dans « Orphée et Eurydice » de Gluck, Mme.Herz dans « Der Schauspieldirektor » de Mozart ainsi que Constance dans « Les dialogues des Carmélites » de Poulenc.

Juliette Gauthier, mezzo-soprano est actuellement membre de l’académie Favart à l’Opéra-Comique et termine en parallèle ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe d’Alain Buet. Elle est cette année doublure du rôle-titre Fantasio (Offenbach) dans une production de l’Opéra-Comique dirigée par Laurent Campellone et mise en scène par Thomas Jolly. Elle chante au Musée d’Orsay dans « l’amour à la Française » spectacle mis en scène par Héloïse Serazin en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane et Hervé Niquet. La jeune mezzo-soprano vient de faire ses débuts sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées chantant le rôle de la Second Witch ainsi que les chœurs dans « Dido and Aeneas » (Purcell) avec l’ensemble Diderot dirigé par Johannes Pramsohler. Juliette remporte le prix Génération Opéra lors du Concours international de chant baroque de Froville en septembre 2022 et fait partie des 10 chanteurs sélectionnés pour participer au concert organisé au Studio Bastille dans le cadre de l’audition concert de Génération Opéra.

Elle est lauréate 2023 de la Bourse Menda remise par l’Opéra-Comique et la Fondation de France.

Etudiant également l’Art dramatique, le ténor Matthieu Justine a suivi l’enseignement et les master classes de Laurent Naouri, Didier Henry ou encore Ludovic Tézier. Il est très vite engagé pour interpréter de grands rôles du répertoire d’opéra, au Théâtre des Champs-Élysées, à l’Opéra de Rouen, Marseille, Avignon, Toulon, Montpellier et Nice. Son répertoire comprend également la musique religieuse de Bach, Mozart, Verdi, Haendel ou Monteverdi. Il chante Porcus dans Jeanne d’Arc au Bûcher de Honegger avec Jérémie Rhorer. Nemorino dans l’Elisir d’Amore de Donizetti, Nadir des Pêcheurs de Perles de Bizet sont des rôles marquants que Matthieu retrouve régulièrement. Il chante sous la direction de Vincent Dumestre, Chloé Dufresne, Philippe Forget… avec des metteurs en scène tels Deborah Warner, Adriano Sinivia ou encore Yves Coudray…

Formé auprès de Howard Crook au Conservatoire Supérieur de Paris, Matthieu Heim obtient un Master Specialized Performance Oper à la Hochschule der Künste de Berne. À sa sortie du Studio Suisse où il est admis en 2010, il prend part à La Cambiale di Matrimonio de Rossini, sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon. En 2017, il retrouve le rôle du Muphti dans Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par Denis Podalydès. Parmi ses récents engagements il se produit dans La Création de Haydn, La Flûte EnchantéePelléas et Mélisande, Brahms …. et les grands rôles du répertoire classique et d’opéra. En 2023, les critiques ont salué sa performance dans « Café Libertà ! », spectacle des Paladins (dir. Jérôme Corréas) chorégraphié par Ambra Senatore, puis dans L’Orfeo de Sartorio, opéra mis en scène par Benjamin Lazar et dirigé par Philippe Jarousski, dans lequel il incarne un Chiron « haut en couleurs » (baroquiades.com) et un « massif Bacchus (…) à la voix puissante et même percutante » (cult.news). Licencié ès lettres et agrégé d’histoire, Matthieu est lauréat de la Fondation Royaumont.

Aucun événement n'a été trouvé

mer

19

Juin

Le 19 juin 2024 à 21h00

HAYDN Stabat Mater - MOZART Vêpres Solennelles d'un confesseur

VERSAILLES (78000) - Eglise Saint Symphorien

La billetterie en ligne est disponible sur HELLOASSO - WEEZEVENT

Tout afficher