Ensemble Polyphonique de Versailles Du siècle des lumières à nos jours

Le 20 avril 2023 à 20h30

BACH – Messe en si mineur

LE CHESNAY (78150) - Église Saint Antoine de Padoue

La Messe en si mineur, un des plus grands aboutissements de la musique sacrée européenne, réunit un grand nombre de pièces composées pendant les vingt-cinq dernières années de la vie de Bach. En 1749, pour des raisons sur lesquelles nous ne pouvons que spéculer, le Kantor de Leipzig décida d’agréger – autour du noyau originaire du Kyrie, Gloria et Sanctus composés entre 1724 et 1733 – à la fois des remaniements d’œuvres préexistantes et des compositions originales pour en faire une messe solennelle selon la tradition romaine.

Un tel étalement temporel de la composition se reflète dans l’exubérante palette de styles différents qui y sont déployés, où d’anciennes formes de la Renaissance côtoient le « stile fiorito » de la période baroque tardive.

Le résultat de ce travail nous offre une des partitions les plus emblématiques de la dernière période créative de Bach, à côté de l’Art de la fugue, des Variations Goldberg, et des l’Offrande Musicale. Le manuscrit de la Messe en si mineur est aujourd’hui inscrit au registre de la Mémoire du Monde de l’UNESCO.

LES SOLISTES


Hélène Le Corre commence ses études musicales à la Maîtrise de Radio France. Elle étudie au CNSM de Paris (1er Prix en juin 1997),  et à la Musikhochschule de Vienne. Elle fait ses débuts dans le rôle de Pamina qu'elle chantera notamment aux festivals d'Aix en Provence et d'Edimbourg. En troupe à l'opéra de Lyon puis de Bern, et invitée de nombreux théâtres en Europe, elle a interprété des oeuvres du répertoire baroque (Sémélé de Haendel), mais également Massenet, Poulenc, Verdi, Donizetti, Britten, R.Strauss…

En concert, elle se consacre à un large répertoire allant des “Leçons de Ténèbres” de F. Couperin jusqu'à “Vol de Nuit” de Dallapiccola. Elle a récemment interprété le rôle de Bellezza (il Trionfo del Tempo de Haendel) au Berliner Staatsoper,et chanté avec l'ensemble Café Zimmermann les cantates 51 et 202 de Bach à la Cathédrale de Nice. Elle a récemment chanté Bellezza (il Trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel) au Berliner Staatsoper et participe régulièrement au cycle “Bach Kantaten” du Wiener Konzerthaus.

Sabine Revault d'Allonnes débute son parcours musical en étudiant le violon , puis, attirée très jeune par le chant, décide finalement de s'y consacrer et remporte successivement les premiers prix d'opéra, de mélodie française et d'opérette au Concours International de Chant de Marmande, en 2007 et en 2009. Depuis sa rencontre avec le chef d'orchestre Jean-Yves Ossonce, elle chante régulièrement à Tours et dans différents festivals (Aix en Provence, Marmande, Pin Galan, Aix les Bains,…) où elle aborde de grands rôles du répertoires. Elle se produit en soliste dans les grands oratorios, et explore aussi en récital le répertoire de la mélodie et du lied. Elle crée, en 2012, Essenti'Elles, un ensemble vocal féminin, qui a la particularité de chanter sans chef et dont elle assure la direction musicale.

Madeleine Bazola-Minori s’est formée à la maîtrise du CRR de Tours, en parallèle à des études de piano. Depuis septembre 2021, elle étudie le chant lyrique au CNSM de Paris dans la classe de Yann Toussaint, et intègre la classe de mélodie et lied de Jeff Cohen. Elle y suit également les enseignements de Jean-Yves Ossonce, Sandrine Piau ou encore Sébastien Daucé lors de masterclasses. Elle se produit en soliste avec la Maîtrise de Notre Dame, le Chœur de Grenelle, l’ensemble Cosmos, et interprète la Troisième Dame dans la Flûte enchantée au Théâtre de Grans en juillet 2022.

Etudiant également l'Art dramatique, le ténor Matthieu Justine a suivi l'enseignement et les master classes de Laurent Naouri, Didier Henry ou encore Ludovic Tézier. Il est très vite engagé pour interpréter de grands rôles du répertoire d'opéra, au Théâtre des Champs-Élysées, à l'Opéra de Rouen, Marseille, Avignon, Toulon, Montpellier et Nice. Son répertoire comprend également la musique religieuse de Bach, Mozart, Verdi, Haendel ou Monteverdi. Il chante Porcus dans Jeanne d'Arc au Bûcher de Honegger avec Jérémie Rhorer. Nemorino dans l'Elisir d'Amore de Donizetti, Nadir des Pêcheurs de Perles de Bizet sont des rôles marquants que Matthieu retrouve régulièrement. Il chante sous la direction de Vincent Dumestre, Chloé Dufresne, Philippe Forget… avec des metteurs en scène tels Deborah Warner, Adriano Sinivia ou encore Yves Coudray…

Formé auprès de Howard Crook au Conservatoire Supérieur de Paris, Matthieu Heim obtient un Master Specialized Performance Oper à la Hochschule der Künste de Berne. À sa sortie du Studio Suisse où il est admis en 2010, il prend part à La Cambiale di Matrimonio de Rossini, sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon. En 2017, il retrouve le rôle du Muphti dans Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par Denis Podalydès. Parmi ses récents engagements il se produit dans La Création de Haydn, La Flûte Enchantée, Pelléas et Mélisande, Brahms …. et les grands rôles du répertoire classique et d'opéra.

Licencié ès lettres et agrégé d'histoire, Matthieu est lauréat 2017 de la Fondation Royaumont.

Aucun événement n'a été trouvé

jeu

04

Avr

Le 4 avril 2024 à 20h30

MOZART – Messe en ut KV 427 / BRAHMS – Schicksalslied / MENDELSSOHN – Les Hébrides

LE CHESNAY (78150) - Église Saint Antoine de Padoue


ven

05

Avr

Le 5 avril 2024 à 20h30

MOZART - Messe en ut KV 427 / BRAHMS - Schicksalslied / MENDELSSOHN - Les Hébrides

PARIS (75004) - Eglise Saint Louis en l'Ile

La billetterie en ligne est disponible sur HELLOASSO - BILLETWEB - BILLETREDUC - WEEZEVENT BRAHMS - Schicksalslied (Le Chant du Destin)...


mer

19

Juin

Le 19 juin 2024 à 21h00

HAYDN Stabat Mater - MOZART Vêpres Solennelles d'un confesseur

VERSAILLES (78000) - Eglise Saint Symphorien

La billetterie en ligne est disponible sur HELLOASSO - WEEZEVENT

Tout afficher